f0fyf

f0fyf

mardi 15 août 2017

ADS-B et Xastir

Depuis plusieurs jours, je me bats avec des lignes de code afin de pouvoir envoyer des trames reçues avec mon stick rtlsdr sur des cartes "libres" de type OpenStreetMap. Seulement, mes avions s'affichent mais ne bougent pas et l'application plante au bout de quelques minutes. J'avais entendu parler d'un moyen de récupérer un fichier kml (google earth) et de l'exporter sur xastir mais au final, c'est un petit script de rien du tout qui a permis, avec l'aide de dump1090, de renvoyer les trames ads-b sur xastir.


Mise en garde importante : ne renvoyez pas les trames ads-b sur aprs.is, ce n'est pas fait pour ça même si certains ont déjà fait le pas avec les trames AIS pour les bateaux.


dimanche 13 août 2017

Gprédict et le FT817

Hier, on a testé la gestion de Gqrx depuis Gprédict, aujourd'hui, nous allons voir comment contrôler le FT817 via le CAT, toujours avec Gprédict et Hamlib.

Tout d'abors, s'assurer que l'on possède bien la librairie Hamlib ou l'installer par le biais de la commande suivante dans un terminal : 
$ sudo apt-get install libamlib-utils

Pour le contrôle du FT817, tout va passer par rigctld. A savoir que Hamlib dispose de rigctl ( contrôle du TRX ), rigctld ( contrôle du TRX via TCP ), rotctl ( commande de rotor ) et rotctld ( commande de rotor via TCP ).
La commande à utiliser pour rigctl, en utilisant un câble cat sera de la forme : 
$ rigctld -m [numéro du yaesu ou autre trx] -r [path du cat] -s [vitesse en bauds du cat] -t [port TCP utilisé] -v [sert à déterminer un travail en arrière plan ]
Afin de trouver notre numéro d'appareil : 
$ rigctld -l

samedi 12 août 2017

Contrôler Gqrx avec Gprédict

Pour la réception satellite, il fallait auparavant avoir du matériel sophistiqué permettant de décaler la fréquence en fonction de la position du satellite suite à son effet doppler, ou de jouer manuellement avec le vfo, ou encore de jouer avec les mémoires du trx .. simple quand on a besoin de travailler sur une voie unique vhf ou uhf, mais dès lors qu'il faut attaquer le transpondeur du sat, ou que l'on dispose d'un trx pour chaque bande, le sport devient beaucoup plus compliqué. 
Depuis l'avènement des dongles SDR, cela devient beaucoup plus pratique car ceux-ci sont entièrement pilotables via leur application de gestion. Gqrx permet d'être contrôllé à distance via la commande TCP sur le port par défaut qui est le 7356 et donc, d'être totalement pilotable par Gpredict.

Commençons par Gqrx

vendredi 4 août 2017

Installation de GNU radio

Il existe une multitude d'article expliquant les diverses méthodes d'installation de GNUradio, par exemple par  PyBombs avec l'excellent article de Fred ( F4EED)
ou celui de Jérôme (F4GMU)

J'ai opté, pour ma part, à une méthode plus directe et à jour, qui a marché à chaque fois. La démarche est simple et toutes les dépendances se trouvent alors installées au bon endroit, ce qui n'est pas le cas suivant certains scripts où il vous faudra vous armer de patience et de refaire les chemins d'accès manuellement.
Voici les étapes à lancer dans une fenêtre terminal

$ sudo apt-get update                   #on met à jour des dépôts disponibles
$ sudo apt-get dist-upgrade          #on met tous les paquets installés à jour
$ wget http://www.sbrac.org/files/build-gnuradio && chmod a+x ./build-gnuradio && ./build-gnuradio -o                                                                   #on lance le script d'installation de gnuradio

Ne vous inquiétez pas, il y en a pour un ..long.. moment ( 2h minimum ) mais il faut rester pas loin du pc car des choix de poursuite d'opération vous serons proposé ( en répondant Yes ou No ) 

Quand tout est terminé : 

$ sudo ldconfig                              #vérification et création des liens des bibliothèques

On redemarre son pc. Gnuradio est alors installé dans l'onglet 'Programmation' de votre menu.

Il faut disposer d'au moins 500Mo pour l'installation.


🔺🔺 ATTENTION, LA MAJ DE GNURADIO EN 3.11 PROVOQUE DES BUGS SUR GQRX, GR-AIRMODE, DUMP1090 🔺🔺