f0fyf

f0fyf

mardi 13 décembre 2016

MSHV, décodeur multiplateforme

Depuis plusieurs mise à jour de mon xubuntu, je rencontre beaucoup de difficultées à faire fonctionner wsjt. Je me suis donc mis en chasse d'un nouveau logiciel libre de droit capable de décoder le :
  • MSK441 ( Fast, Normal, Deep )
  • FSK441 / FSK315
  • JTMS
  • ISCAT-A / ISCAT-B
  • JT6M
Je suis tombé sur le logiciel MSHV de LZ2HV qui peut s'installer tout aussi bien sur linux que sur windows 32/64 bits. Les commandes restent en grandes parties identiques à WSJT mais le logiciel a tendance à moins réclammer de ressource cpu. 

Vous trouverez toutes les sources sur le site de LZ2VH : http://lz2hv.org/mshv
Pour l'installation sous linux, rien de bien compliqué. Il faut récupérer les sources et les décompresser dans le dossier de votre choix et ensuite compiler de la manière suivanteaprès avoir préparé le terrain comme ceci :
Si vous utilisez Qt4 ou Qt5, il faut aller dans le repertoire src de votre dossier nouvellement crée, puis ouvrir config.h avec votre éditeur de texte et décommenter la ligne correspondant à votre version de Qt
  • Pour Qt4
#define MSHV_QT4
//#define MSHV_QT5
  • Pour Qt5
//#define MSHV_QT4 
#define MSHV_QT5

Il faut ensuite définir le système d'exploitation, toujours dans config.h 
  • Pour windows
#define _WIN32_ 
//#define _LINUX_
  • Pour Linux
//#define _WIN32_ 
#define _LINUX_

On sauvegarde tout cela et on va maintenant faire une modification afin de compiler pour Linux, soit pour du 32bits, soit pour du 64bits. 
  • Linux 32 bit
Dans le fichier MSHV_I686.pro, on change le chemin  /usr/lib/libasound.so en /usr/lib/i386-linux-gnu/libasound.so
  • Linux 64 bit
Dans le fichier MSHV_x86_64.pro, on change le chemin /usr/lib64/libasound.so en  /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libasound.so

 Maintenant, passons à la compilation sous linux, dans une fenêtre terminal, on execute : 
>qmake MSHV_I686.pro ( pour du 32bit ) 
ou
>qmake MSHV_x86_64.pro ( pour du 64bit )
ensuite
>make

Le logiciel est paré à être utilisé. On retrouve l'icône dans le menu système. Une fois ouvert, pensez à configurer dans Options, puis Macros, votre call ainsi que votre locator. Egalement, dans Options, puis Sound Settings, de bien choisir votre interface son ( Pulseaudio, Alsa .... )
Veillez à toujours faire en sorte que le niveau audio reste entre -10dB et 0dB dans le petit bargraph du signal afin d'avoir le meilleur décodage possible.
Vous pourrez également, dans Options, Radio and Network, faire en sorte d'envoyer vos réceptions sur le site PSKreport




Bon décodage !




samedi 15 octobre 2016

CubicSDR, une alternative à Gqrx

Pendant longtemps, Gqrx avait un peu le monopole sur le monde du SDR sous Linux. Il existe pourtant d'autres application comme CubicSDR, une application simple et intuitive crée par Charles J. Cliffe qui mérite le détour. Elle est encore en phase de développement mais les premières versions fonctionnent parfaitement bien et consomme peu en ressource par rapport à ses concurrents.
Depuis que je l'utilise sous une xubuntu 16.04, je n'ai relevé aucun bug. Il est possible, à condition d'avoir une machine à jour et tous les packages additionnels, de le faire tourner sous Debian, Mint, Ubuntu et Raspberry. A vous de voir .. 




La méthode d'installation présentée ici est pour un pc en 32bits et un RtlSdr. Pour une version 64bits ou un SDRPlay, il suffira d'enlever les commentaires (#) sur les lignes concernées.
Ouvrez un éditeur de texte et copiez le petit script que je vous ai fait ci-dessous.
Enregistrez le sous CubicSDR-installer.sh
Lancez la commande : 
>sh CubicSDR-installer.sh
Rebootez votre machine ( TRES IMPORTANT :) comme normalement à chaque installation )
Pour lancez CubicSDR, dans le menu de démarrage, dans l'onglet Radio amateur ou en lancant la commande : 
>CubicSDR/build/x86/CubicSDR
Pour les allergiques de linux, sachez qu'il fonctionne aussi sous Windows


#! /bin/sh

cd
apt-get install git build-essential librtlsdr-dev automake libfftw3-dev cmake libgl1-mesa-dev libwxgtk3.0-dev libpulse-dev

#installation de SoapySDR
git clone https://github.com/pothosware/SoapySDR.git

cd SoapySDR
mkdir build
cd build
cmake ../ -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release
make -j4
sudo make install
sudo ldconfig
cd

#installation de liquid-dsp
git clone https://github.com/jgaeddert/liquid-dsp

cd liquid-dsp
./bootstrap.sh
./configure --enable-fftoverride
make -j4
sudo make install
sudo ldconfig
cd

#installation de wxWidgets
wget https://github.com/wxWidgets/wxWidgets/releases/download/v3.1.0/wxWidgets-3.1.0.tar.bz2

tar -xvjf wxWidgets-3.1.0.tar.bz2 
cd wxWidgets-3.1.0/
mkdir -p ~/Develop/wxWidgets-staticlib
./autogen.sh
./configure --with-opengl --disable-shared --enable-monolithic --with-libjpeg --with-libtiff --with-libpng --with-zlib --disable-sdltest --enable-unicode --enable-display --enable-propgrid --disable-webkit --disable-webview --disable-webviewwebkit --prefix=`echo ~/Develop/wxWidgets-staticlib` CXXFLAGS="-std=c++0x" --with-libiconv=/usr
cd



#installation et compilation de CubicSDR
git clone https://github.com/cjcliffe/CubicSDR.git

cd CubicSDR
mkdir build
cd build
cmake ../
make
sudo make install
cd


#installation de SoapyRTLSDR
sudo apt-get install librtlsdr-dev

git clone https://github.com/pothosware/SoapyRTLSDR.git

cd SoapyRTLSDR
mkdir build
cd build
cmake .. -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release
make
sudo make install
sudo ldconfig

#installation de SoapySDRPlay

#git clone https://github.com/pothosware/SoapySDRPlay.git

#cd SoapySDRPlay
#mkdir build
#cd build
#cmake .. -DCMAKE_BUILD_TYPE=Release
#make
#sudo make install
#sudo ldconfig

Possible erreur de compilation : 
make[2]: *** No rule to make target '/usr/lib/x86_64-linux-gnu/libGL.so ... 
Regardez dans un premier temps que le lien pointe bien vers un fichier inexistant en lançant cette commande :
> ls -lah /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libGL.so
Si vous avez un fichier en retour du style : 
> lrwxrwxrwx 1 root root 13 Oct  9 01:16 /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libGL.so -> mesa/libGL.so
Fixez cette erreur en le supprimant : 
> sudo rm /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libGL.so
Vérifiez ensuite où libGL.so.1 pointe : 
> ls -lah /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libGL.so.1
Il devrait retourner :

> lrwxrwxrwx 1 root root 15 Dec 20 19:03 /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libGL.so.1 -> libGL.so.358.16
Créez votre nouveau lien :
> sudo ln -s /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libGL.so.358.16 /usr/lib/x86_64-linux-gnu/libGL.so

Relancez la compilation seulement et tout devrait rentrer dans l'ordre. 


Plus d'infos : http://cubicsdr.com/

dimanche 9 octobre 2016

Nouvelle version de Gqrx

La nouvelle version de Gqrx est sortie, à savoir, la 2.6. Comme la version fournie par le package d'ubuntu est un peu obsolète, voici la petite manip à faire afin de l'installer et de la garder dorénavant à jour. 
Dans un premier temps, il faut supprimer l'ancienne version ainsi que tous les liens et dépendances de celle-ci : 

sudo apt-get purge --auto-remove gqrx
sudo apt-get purge --auto-remove gqrx-sdr
sudo apt-get purge --auto-remove libgnuradio*

Maintenant, il faut ajouter les nouveaux packages qui permettront de garder l'application à jour : 

sudo add-apt-repository -y ppa:bladerf/bladerf        
sudo add-apt-repository -y ppa:ettusresearch/uhd
sudo add-apt-repository -y ppa:myriadrf/drivers
sudo add-apt-repository -y ppa:myriadrf/gnuradio
sudo add-apt-repository -y ppa:gqrx/gqrx-sdr

Bien respecter les suppressions et réinstallations des nouveaux packages sous peine de se retrouver avec des messages d'erreur du genre : libgnuradio-osmosdr.so.0.1.5git: cannot open shared object file: No such file or directory (typique d'un lien non mis à jour ) 

On met à jour l'ensemble des packages :

sudo apt-get update

On installe alors Gqrx

sudo apt-get install gqrx-sdr
 
Si tout s'est déroulé correctement, en lançant gqrx, vous devriez voir le titre de la fenêtre indiquer la nouvelle version : 


 
Un des changements les plus appréciables est le rajout du mode WFM Oirt afin de pouvoir décoder les sat météo NOAA plus facilement.

Afin d'optimiser au mieux les performances, il est possible ( et recommandé ) d'installer Volk ( fourni avec ubuntu dans la plupart des versions ). Si celui-ci n'est pas installé : 

sudo apt-get install libvolk1-bin

Pour le lancer et créer le profil qui sera attribué à votre ordinateur par GNU Radio afin d'accélerer le fonctionnement des applications : 

volk_profile

La configuration prends un peu de temps mais une fois terminée, elle permettra d'utiliser les applis Gnu dans de meilleures conditions.


jeudi 25 août 2016

CHIRP, gestionnaire de mémoires pour TRX

Il existe, dans le domaine du logiciel libre ( windows, linux, mac ), un gestionnaire de mémoires nommé CHIRP pour une pléïade de TRX, mobiles, fixes ou portables tels que : 

AnyTone
  • AT-5888UV Also includes the Intek HR-2040 Also includes the Polmar DB-50M Also includes the Powerwerx DB-750
Alinco
  • DR-03T
  • DR-06T
  • DR135T
  • DR235T
  • DR435T
  • DJ596T
  • DJ175T
Baiston
  • BST-2100 (use Baofeng BF-888)
Baofeng/Pofung
  • F-11
  • UV-3R
  • UV-5R 
  • UV-6
  • UV-6R
  • UV-82/82L/82X
    Also includes the GT-5
  • UV-82C
  • UV-82HP/82DX/82HX
    Also includes the GT-5TP
  • UV-B5/B6
    Also includes the BF-V85
  • BF-666S/777S/888S
    Also includes the GT-1
  • BF-F8HP
    Also includes the BF-A58
    Also includes the BF-F9V2+
    Also includes the GT-3TP
    Also includes the UV-5RTP
    Also includes the UV-5R7W
Baojie
  • BJ-UV55
  • BJ-9900
BTECH
  • UV-2501
  • UV-2501+220
  • UV-5001
  • UV-50X3
  • UV-5X3
Feidaxin
  • FD-150A
  • FD-160A
  • FD-268A
  • FD-268B
  • FD-288A
  • FD-288B
  • FD-450A
  • FD-460A
HobbyPCB
  • RS-UV3
Icom
  • IC-80AD
  • IC-2820H
  • ID-800H
  • ID-880H
  • IC-208H
  • IC-2200H
  • IC-91/92AD
  • IC-V/U82
  • ID-RPx000V/RP2x
  • IC-2100H
  • IC-2720H
  • IC-T70
  • IC-T7H
  • IC-T8A
  • IC-Q7A
  • IC-W32A
  • IC-746
  • IC-7200
  • IC-7000
  • ID-31A
  • ID-51A
Intek
  • KT-980HP
Jetstream
  • JT220M
  • JT270M
  • JT2705M (Variant of Waccom Mini 8900)
Juentai
  • JT-6188 Mini (Variant of QYT KT8900)
  • JT-6188 Plus (Variant of Waccom Mini 8900)
LUITON
  • LT-588UV (Variant of QYT KT8900)
  • LT-898UV (Variant of Leixen VV-898)
Kenwood
  • TH-D7A/G
  • TH-D72
  • TH-F6A
  • TH-F7E
  • TH-G71A
  • TH-K2
  • TK-260/270/272/278
  • TK-260G/270G/272G/278G
  • TK-360/370/372/378
  • TK-760/762/768
  • TK-760G/762G/768G
  • TK-860/862/868
  • TK-860G/862G/868G
  • TK-7102/8102/7108/8108
  • TM-271A
  • TM-281A
  • TM-D700
  • TM-D710
  • TM-G707
  • TM-V7A
  • TM-V71A
KYD
  • NC-630A
Leixen
  • VV-898
Puxing
  • PX-2R (UHF)
  • PX-777
QYT
  • KT-UV980 (Variant of Waccom Mini 8900)
  • KT8900 (same as KT-8900)
Retevis
  • H-777 (use Baofeng BF-888)
  • RT-B6 (use Baofeng UV-B5)
Sainsonic
  • GT-890 (Variant of QYT KT8900)
TYT
  • TH-UV3R
  • TH-UVF1
  • TH-7800
  • TH-9000
  • TH-9800
Yaesu
  • FT-1D
  • FT-50R
  • FT-60R
  • FT-90R
  • FT-817/ND
  • FT-857/D
  • FT-897
  • FT-1802M
  • FT-2800M
  • FT-1900R/2900M
  • FT-7800R/7900R
  • FT-8800R
  • FT-8900R
  • FTM-350R
  • VX-170
  • VX-2R
  • VX-3R
  • VX-5R
  • VX-6R
  • VX-7R
  • VX-8R
WACCOM
  • MINI-8900
Wouxun
  • KG-UVD1P/UV2D/UV3D
  • KG-UV6D/UV6X
  • KG-UV8D
ZASTONE
  • MP-300 (Variant of QYT KT8900)

L'installation sous linux n'est vraiment pas compliquée.Dans un terminal, on lance ces lignes de commande :


>sudo apt-add-repository ppa:dansmith/chirp-snapshots 
>sudo apt-get update 
>sudo apt-get install chirp-daily
 
(Récupération du ppa, mise à jour des sources et installation)
 
Une fois l'installation terminée, il faut savoir sur quel port USB est branché le CAT du TRX. Pour cela, on commence par débrancher le câble CAT du pc et on lance dans un terminal, cette petite ligne de commande :
>dmesg | grep tty
On obtient alors quelques lignes du type :

[    0.000000] console [tty0] enabled
[    1.444488] 00:04: ttyS0 at I/O 0x3f8 (irq = 4, base_baud = 115200) is a 16550A


On rebranche notre câble CAT et on relance la même commande. On obtient alors une ligne supplémentaire :

[    0.000000] console [tty0] enabled
[    1.444488] 00:04: ttyS0 at I/O 0x3f8 (irq = 4, base_baud = 115200) is a 16550A
[ 6699.724266] usb 2-1.3: pl2303 converter now attached to ttyUSB0


On sait alors que le TRX est sur le port ttyUSB0.
On ouvre chirp en tant qu'administrateur :
>sudo chirpw
On obtient alors une fenêtre de ce style :


Dans un premier temps, il faudra récupérer l'image actuelle du TRX et la sauvegarder dans un coin du pc en cas de bêtises ou de reset du TRX. Dans l'onglet Radio, on va cliquer sur "Download from radio" ( tant que cette étape ne sera pas réalisée, vous ne pourrez pas stocker de nouvelles fréquences ). 
Une fenêtre s'ouvre alors : 


Dans le menu déroulant "Port", sélectionnez le port que vous avez trouvé tout à l'heure ( ici, le ttyUSB0 ). Choisissez ensuite votre marque et modèle de TRX puis cliquer sur OK. Une petite fenêtre d'aide va alors s'afficher en vous expliquant comment passer votre appareil en mode "clone". Pour les FT857/897 par exemple, appareil éteint, on presse en même temps MODE UP/MODE DOWN puis POWER. 



!! pour recevoir les mémoires sur le pc, cliquer sur OK de la fenêtre Radio ( ci-dessus ) puis APRES sur SEND du TRX !! 

Si tout se passe bien, sur le TRX, on pourra suivre la progression ainsi que dans la petite fenêtre de clonage sur l'écran du PC


 Un fois récupéré , AVANT TOUTES MODIFICATIONS, sauvegarder le fichier reçu  ( File - Save As .. ). 
Dans Chirp, toutes vos mémoires enregistrées apparaissent alors. L'affichage pourra être modifié en allant dans l'onglet "View" puis "Colums" en sélectionnant uniquement les champs que vous désirez voir. 



 Les mémoires que vous pourrez modifier se situent à partir du numéro 1 dans la première colonne


Il est possible d'exporter ce fichier sous votre tableur (LibreOffice Calc, Excel .. ) au format CSV afin de le modifier plus facilement.
Une fois vos mémoires correctement configurées, la méthode pour exporter est quasi identique sauf qu'une fois après avoir cliquer sur "Radio", puis "Upload to radio", AVANT de cliquer sur OK dans la petite fenêtre "radio", il faudra appuyer sur SEND sur le TRX. Vos mémoires seront alors transférées vers votre appareil. Une fois terminé, éteindre et rallumer le TRX normalement. 


samedi 30 juillet 2016

Visual WSPR sous linux

Depuis la dernière mise à jour de Xubuntu, le petit logiciel WSPR ne fonctionne plus vraiment ( bug au moment du décodage de la trame reçue ). Devenu un fervent adepte de ce mode, je me suis mis en quête d'un moyen de contourner le problème et en fouinant sur le net, je suis tombé sur un programme  d'émission-réception par DJ0ABR, Kurt : VisualWSPR.
Les petits plus avec ce soft, c'est qu'il permet des statistiques, d'avoir un waterfall entièrement paramétrable, une visualisation graphique des réceptions sans avoir à passer par le site WSPRnet, la comparaison de réception avec une autre station, le pilotage via HamLib et la possibilité de gérer le mode I/Q pour les SDR... 
Il fonctionne également sans problèmes sous windows et sur les Raspbery.

Sous linux, il nous faudra bien sûr quelques librairies supplémentaires :
>sudo apt-get install libsndfile1 libsndfile1-dev libfftw3-3 libfftw3-dev mono-complete gcc make git
On vérifie ensuite que l'on dispose bien d'un version de mono supérieure à la 3.12. Actuellement, on est à la version 4.1
>mono -V
On met à jour les librairies Gdi
>sudo apt-get install libgtk2.0-dev libjpeg8-devel
>git clone git://github.com/mono/libgdiplus && cd libgdiplus
>./autogen.sh --prefix=/usr/local
>make
>sudo make install
Si Hamlib n'est pas installé ( si la commande >rigctl --list ne retourne rien, c'est qu'il n'est pas sur votre machine ) et que l'on veut pouvoir émettre via le pc, il faudra aller le récupérer via la logithèque ou en tapant : 
>apt-get install libhamlib-utils grig
Maintenant que tout est préparé, il faut récupérer le programme :
- Pour les PC 32bits : download
- Pour les PC 64bits : download
- Pour les Raspbery : download
Une fois téléchargé, on extrait l'archive dans le répertoire de notre choix.
Pour lancer le programme, il faudra soit ouvrir une fenêtre terminal et lancer la commande 
>mono visualwspr
soit ouvrir le gestionnaire de fichiers, se rendre dans le répertoire où le programme a été extrait puis clic droit et choisir "ouvrir avec mono"
Avant toute chose, aller dans l'onglet setup pour régler vos paramètres de base :


Mycall : votre indicatif
QTH-Locator : votre locator avec 6 caractères
Soundcard : votre carte son ( si vous en avez qu'une, Device sera à laisser à 0 )
Le reste n'est pas utile pour l'instant si vous ne faites que de la réception.
Revenez sur l'onglet WSPR-RXTX et dans la partie basse de la fenêtre, sélectionnez la bande que vous écoutez juste en cliquant dessus sur la ligne RX, ne cochez rien en TX ou Tune. 
Cochez ensuite Upload Spots afin d'envoyer toutes les 2mins, vos réceptions directement sur le site WSPRnet.org
Augmenter un peu le gain du waterfall afin d'avoir de belles traces suivant votre convenance, cochez le Zero en auto et optez pour un delta de fréquence compris entre 1350-1650Hz

Au bout de quelques instants, le programme va caler son horloge et passer en mode réception


Dans l'onglet spectrum, une vue panoramique du signal reçu


Dans Map, une vue récapitulative de vos réceptions. Le type de carte peut être modifié 


Voilà déjà de quoi débuter gentiment en réception et d'apprivoiser ce sympathique logiciel. Etant novice, l'émission ne me concerne pas mais vous pourrez trouver une multitude d'informations sur le site de DJ0ABR.. 



samedi 23 juillet 2016

FLRIG/Prolific PL203 sous linux

Le logiciel FLDigi permettant de décoder beaucoup de modes numériques possède son petit soft de pilotage de TRX, FLRig. Deux possibilités s'offrent à vous pour l'installer :
 - soit en passant par la logithèque d'ubuntu ( ou le dépot de logiciel de votre linux )
 - soit en rajoutant le ppa possédant de nombreux softs radioamateurs et de faire une installation classique en ligne de commande :
>sudo add-apt-repository ppa:ubuntu-hams-updates/ppa  #on charge le ppa
>sudo apt-get update #on fait la mise à jour des dépôts
>sudo apt-get install flrig #on lance l'installation de FLRig

Une fois installé,il faut connecter l'interface série/usb à votre PC, puis lancer une fenêtre terminal et entrer ces quelques lignes :
>dmesg | grep tty #on visualise ce qui est branché sur le port usb
exemple : [22093.821900] usb 2-1.2.3: pl2303 converter now attached to ttyUSB0
Le convertisseur est donc ic sur le port ttyUSB0
>sudo chmod 777  /dev/ttyUSB0 #on autorise la lecture/écriture pour tous (propriétaire/groupe/tous les autres) du port usb
On lance FLRig


 On va cliquer, dans la barre de menu, sur Config puis Setup et Transceiver


Dans l'onglet Rig, on choisit son Trx
Dans Ser.Port, il faut aller chercher dans la liste déroulante, notre port série/usb que l'on a trouvé avec la commande dmesg plus-haut, à savoir notre ttyUSB0
Dans Baud, on sélectionne la même vitesse de communication que notre TRX. Ici, 38400Bds/min mais une valeur plus faible est utile quand le pc est lent.
Dans la colonne de droite, on ne touche à rien.
Dessous, on vérifie que la commande PTT sera opérée par le CAT. On décoche les RTS/DTR à 12v et le RTS/CTS également.
En allant cliquer sur Init, au bout de quelques secondes, votre TRX va afficher la fréquence du VFO A sélectionnée sur FLRig. Votre connexion est maintenant opérationnelle entre le pc et votre TRX ! 

Dans l'onglet XML, pensez à cocher la case Use fldigi server afin de pouvoir contrôler votre TRX directement via FLDigi. Utilisez l'adresse et le port par défaut. Pour l'instant, ne touchez pas aux autres commandes.
Si vous allez sur l'onglet Cmds, vous pourrez vérifiez que tout fonctionne bien entre le TRX et le PC en envoyant des commandes ASCII ( à condition de les connaîtres : cf votre mode d'emploi du TRX ). Pour info, le voyant "Connected to transceiver" doit être vert si tout est bien fonctionnel.




mercredi 25 mai 2016

Décodage avec un SDR en ligne

De plus en plus de WebSDR apparaissent sur internet. Comme le montre le site http://websdr.org/ , la liste est longue. Quand on ne dispose pas des antennes adéquates pour écouter telle ou telle chose, ceci devient particulièrement intéressant. Il existe une toute petite manipulation, pour les fous de modes numériques, à faire pour récupérer le son du websdr que vous écoutez et de l'envoyer sur un logiciel de décodage ( FLdigi, Multimon, DSD ... ). La méthode employée s'applique à l'environnement Linux ( Pour Windows, il faudra chercher du côté de Virtual Audio Câble ).
Il faut, dans un premier temps, ouvrir une fenêtre terminal puis taper les commandes suivantes :
 
> mkdir -p ~/.config/pulse/          #on crée un répertoire pulse dans .config
> cd ~/.config/pulse/                #on se rend dans ce répertoire
> cp /etc/pulse/default.pa .         #on y copie le fichier default.pa 
                                      depuis /etc/pulse
 
Attention au petit "." dans la dernière commande. Il s'agit du raccourci afin d'éviter de retaper le dossier de destination.
Une fois ceci terminé, ouvrez avec votre éditeur de texte ( ici Gedit ), le fichier default.pa 


> sudo gedit default.pa

Rajoutez tout à la fin, ces 3 lignes  ( création du module de redirection du son ) :

load-module module-null-sink sink_name=sink_web
update-sink-proplist sink_web device.description=SinkFromWeb
update-source-proplist sink_web.monitor device.description=MonitorSinkFromWeb
 
  • Sauvegardez, fermez et redémarrez votre PC
  • Ouvrez votre navigateur et allez par exemple, sur le sdr de F8KCF 
  • Une fois le SDR en fonctionnement, placez vous sur 145.800 Mhz NFM et  ouvrez vos paramètres sonores ( ou PavuControl ) 


Le son du navigateur est représenté ici par CubeUtils. Il faudra aller cliquer à droite, sur "Audio Interne Stereo Analogique" et le remplacer dans la liste par le module précédemment crée, à savoir :


  • Si tout se passe correctement, vous n'entendrez plus rien. Il faudra alors aller dans l'onglet "Périphérique de sortie" et vérifier et ajuster le niveau de votre module qui apparaîtra ici
 


  • Lancez alors votre soft de décodage ( ex : afsk1200 decoder ) et dans le choix de l'entrée audio, choisissez votre module crée
   

Vous commencerez alors à décoder les trames aprs comme si c'était de votre propre récepteur.

 
Dans l'ensemble de vos programmes numériques, l'entrée audio correspondant à "sink_web.monitor" sera celle qui provient de votre navigateur. 


lundi 25 avril 2016

Décoder avec "afsk1200 decoder" sous linux

Auparavant, quand je voulais juste décoder des trames en afsk1200 sous linux, je me servais de soundmodem et de sa fonction modem. Il existe, depuis un petit moment, un petit programme tout simple à utiliser qui se nomme QTMM ( fonctionnant également sous Mac et Windows ). 
Qtmm est en fait, un petit utilitaire graphique capable d'utiliser directement la carte son afin de décoder grâce à multimon, un autre programme bien connu fonctionnant jusqu'alors en ligne de commande dans un terminal.
Avant de pouvoir le faire fonctionner, il nous faudra faire quelques petites manipulations.
  • Une fois téléchargée, on décompresse l'archive dans le répertoire de notre choix avec la commande : >tar xvf qtmm-1.0.37.tar.gz 
Avant d'aller plus loin, il nous faudra installer les dernières librairies de QT Multimedia donc, on lance cette commande : 
  • >sudo apt-get install qtmultimedia5-dev libqt5multimediawidgets5 libqt5multimedia5-plugins libqt5multimedia5
Si, pour une raison quelconque, une erreur survient pendant l'installation des sources ou lors de la compilation de QTMM avec ce message d'erreur :  "Project ERROR: Unknown module(s) in QT: multimedia" , pas de panique et faites ceci : 
>sudo apt-get update
>sudo apt-get build-dep qtmultimedia5-dev                  #on récupère et construit les dépendances
>sudo apt-get source --compile qtmultimedia5-dev       #on compile le tout

  • Maintenant, retournez dans le répertoire de QTMM et lancez :
>qmake -makefile    #on crée le fameux makefile afin de compiler proprement
>make                      #le programme est compilé et prêt à fonctionner

Qtmm est maintenant installé ! 
Ouvrez votre gestionnaire de fichier dans le répertoire QTMM. Vous devriez voir un petit icône nommé afsk1200dec 





 

 En cliquant dessus, le programme se lance 
 

  1. Sélectionnez votre entrée carte son dans le menu déroulant
  2. Cliquez sur le petit triangle à droite (lecture) pour lancer le décodage
  3. En vous mettant sur 144.800 FM, vous ne devriez pas tarder à voir les premières trames s'afficher sur l'écran. 
La disquette permet de sauvegarder l'intégralité de ce qui a été reçu
Le petit balai permet de 'purger' l'écran
Tout à droite, vous avez la barre de signal avec le niveau de réception ( Petit conseil, utiliser la sortie packet ou discri de votre RX, la réception ne sera que mieux ).

 Bon décodage !